Mouvements à la préfecture de Savoie

Lundi 11 mai, premier jour du déconfinement du territoire national, Pierre Molager a pris ses fonctions de secrétaire général de la préfecture de Charente-Maritime.

Parue au Journal officiel en mars 2020, la nomination a été retardée en raison de la crise sanitaire du Covid-19, mais elle devenait nécessaire après deux mois de vacance de poste à La Rochelle.

En Savoie, arrivé durant l’été 2017, Pierre Molager, sous-préfet de Chambéry, secrétaire général de la préfecture, n’a pas tardé à prendre la mesure de sa mission comme « numéro 2 » du préfet. Son travail au côté des élus du département ne souffre aucun commentaire et a été apprécié alors que l’application de la loi NOTRe n’était pas forcément favorable à la bonne relation entre les collectivités territoriales et les représentants de l’Etat. Durant la crise du Covid-19, il a assuré l’intérim du préfet Louis Laugier, obligé de se placer en retrait de ses fonctions après avoir présenté les symptômes de la maladie.

En Savoie, Pierre Molager (49 ans) sera remplacé par Juliette Part (31 ans). Diplômée de Sciences po’ Rennes et de l’ENA (promotion Churchill), la nouvelle secrétaire générale de la préfecture de la Savoie était jusque-là en poste au ministère de la Cohésion sociale et des Relations avec les collectivités, comme conseillère en aménagement du territoire. Avant cette expérience au sein d’un ministère, Juliette Part a été directrice de cabinet de la préfecture de la Sarthe (mars 2016- octobre 2017).