ENTREVUE – Jean-Claude Martin, maire d’Alby-sur-Chéran

Engagé depuis 1995 dans la vie publique d’Alby-sur-Chéran, Jean-Claude Martin en est le maire depuis 2001. Très attaché à la commune où il passait ses vacances enfant, ce citoyen du monde à la fibre sociale affirmée insiste sur le sens du service public et les liens tissés avec les habitants. Quel est votre parcours ? J’ai grandi à Grenoble, j’ai fait l’École nationale supérieure à Paris et j’ai travaillé à l’étranger, notamment au Maroc où j’ai enseigné durant une dizaine d’années dans des écoles d’ingénieurs. Au retour, j’ai enseigné en classes préparatoires et à l’Ensais à Strasbourg jusqu’à ce que le ministère me propose un poste à Annecy, où je souhaitais revenir. La chanson de Jean Ferrat, La montagne, résume assez bien la vie de mes parents. Mon papa, qui est né en 1921 à Alby-sur-Chéran, était gendarme puis fonctionnaire. J’ai grandi en HLM et nous mangions du poulet aux hormones mais je passais toutes mes vacances dans la ferme familiale où je venais aider mes oncles. Bien plus tard, j’ai eu l’occasion de racheter les parts de mes cousins ce qui me permet aujourd’hui de vivre  dans cette ferme. Comment vous êtes-vous impliqué dans la vie locale ? Je me suis impliqué


La suite de cet article est réservée aux abonnés de Mairies des Pays de Savoie.
PAGE ABONNEMENT

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis