Intempéries – Quand ça déborde…

Un automne pluvieux comme jamais, et ce fut la totale sur les Pays de Savoie : crues majeures de l’Arve et de l’Isère, inondations, remontées de nappes, débordements des lacs, laves torrentielles et multiples glissements. Un automne fou, mais plein d’enseignements. Clin d’œil malicieux : le 14 novembre dernier, le Syndicat mixte du bassin versant de l’Arly (SMBVA) organisait à Albertville une séance du « Résilience tour » avec l’Institut des risques majeurs (Irma) et les services  de l’État et du Département de la Savoie. Un exercice sur table pour sensibiliser les élus à la gestion d’un plan communal de sauvegarde (PCS) et d’une inondation. La veille à 17 h 30, l’évènement était annulé. Finalement, l’exercice se ferait sur le terrain, avec des crues annoncées exceptionnelles pour le mardi 14… En deux mois d’automne, les pays de Savoie ont essuyé de six à huit mois de précipitations, sans subir d’évènements majeurs, mais en jouant régulier, « fond de court ». Inlassablement il pleuvait. Ou il neigeait. « Après des étés secs qui ouvrent les sols, nous sommes de plus en plus confrontés à des épisodes humides dans un automne aux températures hésitantes. L’alternance du froid et de redoux a des résultats calamiteux », constate Bruno Forel, maire de Fillinges


La suite de cet article est réservée aux abonnés de Mairies des Pays de Savoie.
PAGE ABONNEMENT

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis